Le côm

 Le Côm = Riz en Francais , si vous entendez crier « An Côm » au Vietnam ceci veut bien dire à Table !! 🙂

le meilleur cadeau qu’un Hanoien puis faire parvenir à l’un de  ses compatriotes résidant à l’étranger est u paquet de côm frais enveloppé dans une feuille de lotus . Ce présent évoque les rizières émeraude dont les épis presque mûrs ondulent à perte de vue, ainsi que les fine silhouettes des jeunes paysannes qui s’en vont en ville vendre le côm .Elles sont reconnaissables aux palenches quelles portent sur leur épaules .

Savez vous ce qu’est le côm ? ce sont des grains de jeune riz gluant pileés, graillés et débarrassés de leurs balles . De couleur vert tendre et d’un parfum léger, ils se mangent les quels et sont d’une saveur délicieuse , surtout machés lentement .

Petite histoire du Côm : Il y a de cela très longtemps, le village Vong submergé par les crues, souffrait de disette . Un famille avait pu moissonner seulement quelques poignées d’épis de riz gluant à peine mûrs Elle les trouva si bon que désormais la recette s’est transmise de génération en génération . Depuis le côm s’est vulgarisé et commercialisé .

Il est vraiment dommage à mon idée d’aller au Vietnam apprendre comment est cultivé le riz – comment le riz passe de cette longue tige aux petits grains durs à cuire dans l’eau ou au Rice Cooker . Le riz est l’aliment de base du monde entier et en allant dans un des pays d’Asie du sud est on a justement l’occasion d’aprendre la culture du riz .

je vous en parle dans un prochain Article !

photo

Be first to comment